Photographe mariage
en Champagne-Ardenne
 

Pendant la cérémonie et la réception, votre photographe de mariage sera un témoin discret de votre événement. Il doit s’accorder au style et à l’ambiance que vous souhaitez donner à votre réception. Faire le bon choix passe par une recherche approfondie et l’assurance de pouvoir obtenir une grande quantité d’exemples réunissant de nombreuses photos provenant de nombreux mariages.

C’est décidé, vous allez dire «Oui». Pour conserver un souvenir indélébile de votre mariage, un photographe professionnel immortalisera donc ce sacrement qui fait rêver certaines jeunes filles dès leur plus tendre enfance. Du mariage traditionnel au mariage tendance, l’essentiel et le souvenir que laissera cette journée pour toute votre vie. Aussi, les images conservées grâce au reportage que réalisera votre photographe, vous pourrez revivre ces moments certes gravés dans vos mémoires, mais aussi sauvegardés sur Dvd, car la mémoire n’est pas infaillible!

 

 

 

photo mariage

Les frais de déplacement restent à ma charge.

 

 

Un petit cours d’histoire sur la robe de mariée:

Les robes des mariées n’ont pas toujours été blanches ! Aujourd’hui encore, se marier en robe de couleur semble choquant à certaines personnes et pourtant, la tradition de la robe immaculée est récente : il faut attendre le XIXe siècle pour qu’apparaisse enfin cette fameuse robe blanche qui nous semble immémoriale. En fait, la robe de mariée s’est colorée de mille teintes en fil des siècles, tout en suivant de très près la mode vestimentaire de l’époque. Être la plus belle étant le seul impératif de la jeune mariée, il fallait, pour cette occasion unique, sortir de l’armoire ses plus beaux atours ou bien se faire confectionner une nouvelle robe par la couturière.

Les premières robes de mariée de couleur blanches, ornées d’un long voile, apparaissent autour de 1830.

Couronne de fleurs, bouquet de la mariée, décor floral… Les fleurs bordent le chemin des mariés. Honneur à la fleur d’oranger qui est la fleur du mariage par excellence. C’est une coutume française ; l’impératrice Eugénie en 1853 porte une petite couronne de leurs d’oranger, mariées avec les saphirs de sa couronne. Aux États-Unis et en Angleterre, on porte alors des roses blanches dans les cheveux.


échange de liens

 

 

 

 

close

MENU