Engager un photographe pas cher
c'est risquer la déception. Explications … 

Quel beau métier que celui de photographe de mariage ! à travers la fête ils accompagnent les gens dans les plus beaux moments de leur vie. Un métier qui semble si parfait que d’aucun muni d’un appareil photo reflex et sachant un minimum s’en servir s’improvise si facilement spécialiste de reportage de mariage.

Mais, n’est pas photographe de mariage qui veut et au delà de la prise de vue, le savoir-faire s’étant à la personnalité, à la façon de s’intégrer voire de s’imposer dans la discrétion. Avoir de l’empathie pour s’identifier à chaque mariage, et chaque mariage est différent car les gens sont différents.

Le photographe « opportuniste » qui veut « appartenir » à ce cercle des « reporter de mariage » va vous proposer ses services au rabais, bien souvent non déclarés. Même inscrit comme auto-entrepreneur par exemple, il peut être tenté à ne pas enregistrer ses revenus en tant que chiffre d'affaires mais les mettre directement dans sa poche et par la même occasion vous fait courir des risques.

 Prudence donc, car très souvent des tarifs pas chers relèvent d'un travail non déclaré 

Mais pourquoi les photographes professionnels sont-ils chers?

Comment se fait-il que les professionnels facturent 25 à 50 euros et plus pour une impression 20×30 quand elles ne coûtent moins de 2 euros sur n’importe quel site spécialisé sur Internet? Simplement parce que vous ne payez pas seulement pour le papier photo. Vous payez le temps et l’expérience du photographe.

Pour comprendre, il faut se pencher sur le temps réellement passé à la création d’une image. Voici un exemple classique pour une séance de photo de mariage en extérieur durant une heure :

- Une heure de déplacement allez et retour pour la session.

- Une heure de prise de vue.

- Le temps pour l’installation, la préparation, parler au client, etc… (un quart d’heure)

- De retour au studio, le temps pour télécharger les photos sur l’ordinateur, sauvegarder les fichiers sur un disque externe.

- 3 à 4 heures pour le post-traitement et retouche des images, càd le recadrage, contraste, couleurs, netteté, effets artistiques, montages etc… et voilà comment une simple séance photo d’une heure se transforme facilement en un travail de plusieurs heures.

Voici un autre exemple, celui d’un mariage :

Un reportage de mariage typique d’une journée qui demande une présence le plus souvent jusqu’à 12, 14 ou même 16 heures, représente généralement au moins 30 à 50 heures de travail réel. Rappelons que si votre photographe facture 1800€ pour un mariage, vous ne le payez pas vraiment à l’heure! Puisqu’en plus du temps passé avec vous durent l’événement, il faut intégrer le temps réel de production de votre Dvd.

Maintenant étudions plus en détail…

La photographie de mariage est plus une compétence acquise par des années d’expérience qu’un simple goût prononcé pour la photo. Même si un appareil photo de bonne qualité coûte aujourd’hui moins de 1500€, des photos de qualité impliquent beaucoup plus qu’un bel appareil photo. Même avec le meilleur marteau, on n’est pas obligatoirement un bon charpentier!

Un vrai photographe professionnel prend des années pour réussir à gagner de l’argent et un salaire décent avec leurs photographies. A l’utilisation de l’appareil photo, il doit maîtriser les équipements d’éclairage ainsi que les logiciels et toute la chaîne de traitement et d’impression les photos, ce qui implique des investissements et des formations importants et permanents.

Un photographe portraitiste doit en plus savoir «diriger» les personnes, les mettre à l’aise face à l’appareil photo et les faire paraître à leur avantage en les faisant poser de façon naturelle. La photographie est bien un art à part entière.

La prochaine fois que vous irez vous faire coiffer, pensez qu’une paire de ciseaux ne coûte que quelques euros. Mais vous payez avec plaisir beaucoup plus pour ce professionnel plutôt que de vous faire couper les cheveux par n’importe qui d’autre qui pourrait vous le proposer.

Alors, comment bien choisir son photographe?

Votre budget mariage représente une petite fortune dépensée dans la robe, la salle, le traiteur, le DJ, les fleurs, le photographe, les invitations et j’en oublie, les seuls souvenirs qui permettront de revivre vos émotions seront les images réalisées durant cette journée entière. Alors je me désole toujours de voir de jeunes mariés me demander s’il ne me serait pas possible d’améliorer des photos ou même d’organiser une nouvelle séance photo en tenue car le photographe qu’ils ont choisi initialement leur a rendu un travail désastreux.

La photographie de mariage est de la photographie sociale. C’est à dire qu’en plus de son talent artistique le photographe que vous choisirez doit être à même d’établir une relation de confiance avec vous et vos convives. Les qualités humaines d’un photographe de mariage et aussi importante que ses qualités techniques. Si le « feeling » ne passe pas avec le photographe que vous avez en face de vous, choisissez en un autre quelque soit la qualité de ses photos qu’il vous présente, car vous ne serez de toute façon pas à l’aise et cela se ressentira sur les photos !

Ne vous méprenez pas. N’importe quel amateur est capable de faire de belles images lors d’un mariage. D’ailleurs tous les photographes exposent sur leur site leurs plus belles images (selon leurs propres critères). Si déjà en visionnant une galerie reprenant plusieurs dizaines de mariages vous n’avez pas de coup de cœur, c’est que le reste ne mérite sans doute pas le détour. Mais cette étape ne suffit pas. Si un amateur est capable de réaliser quelques belles photos, un professionnel doit être capable d’en délivrer au moins une centaine sur une journée complète, sinon comment réaliser un livre album digne de ce nom ?

Demandez de pouvoir accéder à des galeries complètes avec l’ensemble des images de deux ou trois mariages. Vous pourrez ainsi avoir une idée précise du travail que peut réaliser votre photographe. Mais même si la qualité technique est évidente, le défit à relever l’est bien moins! Les images doivent avoir une âme, dégager des émotions. La photographie de mariage est bien différente de la photo de paysages ou de nature morte! La discipline s’apparente à du photo-journalisme et là, l’amateur n’a plus sa place. En une fraction de seconde le photographe doit être capable de composer, de cadrer, de figer une émotion ou un détail en pleine action. Autant dire que seul un œil exercé et une parfaite connaissance de son matériel permet d’aboutir au résultat souhaité.

Et combien ça coûte ?

On peut voir fleurir des offres à 500 ou 400€ voire 200€ pour une journée de travail complète, quelques fois avec un livre album inclus. Sachant qu’un artisan photographe ne perçoit en moyenne que 53€ pour 100€ que vous payez, une fois les charges réglées, que pourrez vous espérer en confiant le reportage d’une des plus belles journée de votre vie à quelqu’un qui ne gagnera que 200€ pour ce qui est censé être son activité principale ? C’est un peu comme si vous mettiez votre vie entre les mains d’un chirurgien ou d’un docteur non inscrit à l’ordre des médecins, et qui n’exerce qu’occasionnellement le week-end pour arrondir ses fins de mois ?

Conseil d'une mariée (extrait de ce témoignage trouvé sur la toile)
"Chère future bride, je te conseille de prendre un photographe professionnel dans le domaine du mariage .../ /... Cela nous tenait à cœur de choisir un proche en guise de photographe, mais je n’ai pas eu le résultat escompté."

par

 

Blog ALOHAFRED: Voir l'article de Fred sur le même sujet "photographe pas cher"

 

 

A lire également sur ce même sujet:

UPP auteurs photographes


"Pour que son activité puisse être rentable, le prix de la journée d’un photographe doit se situer entre 700 et 1000 €" (et je rajoute, que pour un reportage de mariage complet cela se situe plutôt au-dessus de 1600€ pour 12 et 16h de présence)

Ce qui pour la fourchette haute place l’heure à 125€HT soit 150 €TTC. Oui j’oubliais de dire que ces chiffre s’entendent Hors Taxes et hors frais… On s’aperçoit alors que les 250€ de la prestation, qui peut paraître énorme pour un particulier, n’est en fait que tout à fait normale…

Pourquoi si cher me direz-vous ? Simple, la prise de vue ne représente que 12% du temps de travail d’un photographe. Bien sûr vous trouverez des photographes nouvellement établis, souvent sous le statut d’auto-entrepreneur, qui aura calculé ses prix sur la base de 220 jours travaillés, à raison de 8 heures par jour, mais en fait seul 12% de ce temps est facturable, c’est pourquoi ces photographes en herbe disparaissent si rapidement… Ce statut est formidable mais ces personnes savent-elles qu’un artisan travaillant seul ne peut facturer en moyenne que 4 heures 1/2 par jour alors qu’il travaillera réellement 10 à 12 heures ? Un artisan plombier ne cassant pas les prix tarifera à 60€HT/H en sachant que ses heures facturables correspondent à 56.25% de son temps. Rappelons que le photographe ne peut facturer que 12% de son temps soit 4.69 fois moins que le plombier, donc si le photographe tarifait aussi cher que le plombier son tarif horaire devrait être au minimum 4 fois 1/2 plus cher que le plombier…

En conclusion même si le tarif d’un photographe vous paraît énorme, dans les faits il facture moins que votre plombier, ne faîtes pas qu'y pensez, comprenez-le, intégrez-le. Et bien entendu, il en va de même pour un graphiste, un designer, un musicien, un plasticien, un comédien, mis à part que dans le cas du photographe, du designer, etc... il n'existe pas en tant que tel de système de rémunération en intermittence, puisqu'il s'agit aussi de vendre sa production, tributaire du sens du beau et de l'esthétique de chacune et chacun.

un article de l’UPP (union des photographes professionnels)

 

 

Vous pouvez commenter cette page et partager votre avis sur votre profil Facebook:

close

MENU